Les partenaires et ONG locales

Sourires d’Enfants

LAOS

L’association Sourires d’Enfants est présente depuis plus de 20 ans en Asie du sud-est, en particulier au Laos où, depuis 2012, l’association a réalisé plusieurs projets dans le regroupement de villages de Lang-Khang, dans le cadre d’un programme de développement ayant pour objectif général de favoriser l’accès durable à l’éducation, l’hygiène et la nutrition.
Pour Sourires d’Enfants, en 2019 à Thong Xam, puis en 2020 à Nong Seng, avec le concours fidèle de notre partenaire Promocash, nous avons financé la construction et l’équipement de cantines scolaires, les raccordements à l’eau et la création de jardins potagers et de poulaillers. Au total, ce sont 250 enfants environ, de 3 à 11 ans, qui bénéficient désormais de meilleures conditions d’élaboration et de partage de leurs repas.

École du Bayon

Bayon Education Development – CAMBODGE

Bayon Education Development a pour mission de donner accès à l’éducation aux enfants et jeunes défavorisés vivant dans les villages de l’enceinte des temples d’Angkor. La « cantine d’Elodie », au sein de l’école du Bayon, offre un repas chaud quotidien aux élèves depuis 2015, et un petit déjeuner depuis 2017. Depuis 2018, 8 potagers, installés chez les familles des élèves et exploités par ces dernières, fournissent chaque jour 25 kgs de légumes à la cantine.
En 2020, RSF a financé les équipements permettant à BED d’une part d’augmenter la capacité de la cantine de 96 à 192 places assises et d’autre part de créer 3 jardins potagers supplémentaires. C’est notamment grâce au concours de notre partenaire Dubble Food et de son opération “Soupe Solidaire” que nous avons pu le faire.
En 2021, grâce à notre partenaire PCB Création, nous participons à la création d’un atelier de transformation alimentaire. Ces installations vont permettre aux étudiants en formation professionnelle à l’agro écologie de bénéficier de cours applicatifs de transformation des fruits et légumes issus des potagers.

CAJJED et ADCV

BURKINA FASO

CAJJED est la fondation familiale de Denis, Elisabeth, Alexandre, Jules, Charlotte et Joséphine Terrien. Créée fin 2014, elle a pour mission de soutenir l’éducation et les personnes vulnérables, entre autres dans plusieurs pays d’Afrique francophone et anglophone.
L’Association pour le Développement des Communautés Villageoises, créée en 1997 et reconnue par l’administration burkinabè depuis 2002 a initié la création du collège privé “Hampanli, le Progrès” situé à 3Km de la ville de Fada N’Gourma dans le village de Bougui.
Avec le soutien de la Fondation CAJJED, le collège a ouvert à la rentrée 2014, a augmenté le nombre de ses classes et amélioré ses équipements, pour offrir de bonnes conditions aux 500 collégiens, dont moitié de jeunes filles.
En 2018, Restaurants Sans Frontières s’est associé à leurs efforts en finançant la construction d’un bâtiment abritant un magasin pour le stockage des vivres et une cuisine pour la préparation des repas.

Association pour le Développement de Loanga

BURKINA FASO

L’Association pour le Développement de Loanga s’est engagée en 2017 dans un projet global d’alimentation durable pour 2 écoles de Loanga, village de 6000 habitants situé à 6 kms au sud-ouest de Tenkodogo, dans la province du Boulgou, région Centre-Est du Burkina Faso.
Ce projet comprenait la construction de 2 cantines (Ecoles A et B), aménagement d’un potager avec creusement d’un forage muni d’une pompe solaire, mise en place d’un polytank et d’un goutte-à-goutte pour le potager.
Fin 2018, la première cantine (Ecole A) était mise en service, le forage et l’écotank réalisés. La pompe solaire a été mise en place en 2019.
En 2019, avec le concours de la Fondation Bel, Restaurants Sans Frontières a financé la construction de la cantine de l’Ecole B pour 450 élèves de 7 à 13 ans.

Écoles du Monde

Présidée par son Fondateur, Charles Gassot (producteur, réalisateur et scénariste français), l’association Écoles du Monde, particulièrement innovante et proche du terrain (plus de 40 salariés malgaches à Madagascar) a pour objectif le développement de villages en brousse malgache. Ces centres de vie “intelligents” sont généralement équipés d’une école, d’un atelier d’artisanat, de jardins scolaires et potagers, d’une épicerie, d’un bloc sanitaire, d’un château d’eau et/ou de puits avec dalles lavoir, de maisons de salariés et de bénévoles et d’une radio B.L.U. permettant de communiquer avec la ville. Sept villages ont ainsi été réalisés.

C’est aux côtés d’Écoles du Monde que Restaurants Sans Frontières s’est mobilisée depuis 2008 sur différents projets durables.

Enfants Bonheur

Enfants Bonheur a été fondé en 2008 par Jacqueline Bonheur qui a démontré, au sein de diverses O.N.G. depuis 1972, sa capacité à donner toute son énergie pour soigner, éduquer ou sauver des enfants dans le monde entier. Ce qui lui a valu d’être décorée de l’Ordre du Mérite National et de la Légion d’Honneur. Après une longue expérience auprès de Terre des Hommes et de SOS Enfants Sans Frontières, Jacqueline Bonheur intervient depuis près de 40 ans en Haïti, soutenue depuis plus de dix ans par une équipe locale dirigée par Vincent Rossigneux.

Association Culturelle Franco-Vietnamienne

Fondée et dirigée par Madame Thât PEEL, l’ACFV mène des actions humanitaires et des projets de coopération et de développement économique au Vietnam avec des programmes, notamment dans la province de Ben Tre dans le Delta du Mékong, d’attribution de micro crédits, d’aide aux centres de soins et de parrainage d’enfants pour leur scolarisation.

C’est dans cette province que Restaurants Sans Frontières a financé la construction de quatre cantines scolaires depuis 2011. Ces projets comprennent également des équipements récréatifs, un jardin potager éducatif, des espaces de formation à l’hygiène…

Toutes à l’école

« Parce que moins d’un tiers des enfants scolarisées dans le monde sont des filles…Parce que des centaines de millions de femmes n’ont pas les armes du savoir pour se défendre contre les mariages forcés, les crimes d’honneur, la prostitution… L’association «Toutes à l’école» développe une scolarisation de haut niveau pour les petites filles, afin qu’elles deviennent des femmes libres et des mères instruites »Tina Kieffer Fondatrice et Présidente. L’école Happy Chandara, en banlieue sud de Phnom Penh comprend désormais une école primaire, un collège et un lycée pouvait accueillir près de mille jeunes filles chaque année. C’est dans ce cadre que Restaurants Sans Frontières a financé le matériel de cuisine d’application destinée à la formation des jeunes filles.

1001 fontaines pour demain

« Pour qu’ils n’aient plus à boire… l’eau de la marre » – La vocation de cette ONG est d’aider villages, écoles, centres de soins sans infrastructure ni compétence spécifique, à se fournir en eau potable. 1001 fontaines pour demain propose une solution simple permettant aux petites communautés isolées de produire au minimum leur eau de boisson en « potabilisant » par elles-mêmes la ressource à portée de main, le plus souvent l’eau de surface. 1001 Fontaines a vu le jour début 2004, et, après les premiers projets dans trois villages du Nord-Ouest du Cambodge en 2005 dont les résultats ont été probants, a déployé sa solution dans huit nouveaux villages. Pour en savoir plus, visionnez cette vidéo de six minutes

Compter sur demain

Créée en 2008, Compter sur demain a pour objet d’aider les enfants défavorisés à accéder à l’éducation et à vivre dignement. La fondatrice et présidente est Fanny Turpin.

En partenariat avec des équipes locales issues de la société civile ou de l’administration publique, l’association soutient une quinzaine de programmes en faveur de plus de 6 000 enfants en France et à l’international : Brésil, Cameroun et Laos. L’association est constituée, en France, d’une équipe de professionnels bénévoles et de volontaires, permettant ainsi de limiter les frais de fonctionnement. L’essentiel des ressources de Compter sur demain est issu de fonds privés (particuliers, clubs-école, fondations, entreprises…) et dans une moindre mesure d’organismes publics. L’association assure un suivi et une évaluation permanente de ses projets, en garantissant leur transparence financière. RSF a financé la construction de deux cuisines scolaires au nord du Laos en 2014 et 2015

Association APPUIS

L’association APPUIS (Association Pour Promouvoir et Unifier des Initiatives Solidaires) est une association de solidarité créée en 2011 qui agit en Bourgogne et au Niger. Elle intervient dans 4 grands domaines : l’éducation au développement en France, la scolarité, la santé et la lutte contre la malnutrition au Niger.

L’association a pour but de créer, de favoriser, de mettre en commun des initiatives qui contribuent à améliorer et promouvoir

l’éducation et la formation
la condition des femmes
la santé
la protection de l’environnement
Elle parraine 62 enfants au Niger en 2014 et la Présidente est Denise Bousquet

Association ODADI

L’association ODADI – Organisation d’Appui au Développement Intégré – a été fondée à Madagascar et est présidée par Madame Eulalia Baroto pour aider les villageois de deux communautés au nord-ouest d’Antananarivo à accéder aux soins médicaux, à l’alimentation et à acquérir un métier (culture, élevage, couture).

SREYKA SMILE

Agissant au Cambodge, en banlieue de Phnom Penh, l’association Sreyka Smile a été créée en 2010. Son but est d’accompagner les enfants et les jeunes sur le chemin de l’autonomie et de l’indépendance. La présidente et co-fondatrice est madame Stella-Désirée Bosch qui s’est découverte, et a découvert le Cambodge au travers du don de soi.

L’association procure à ces enfants dans le besoin, un soutien au quotidien, un suivi médical, une assistance scolaire et d’autres prestations tout autant indispensables. Parmi celles-ci, l’alimentation que RSF, avec son soutien, va contribuer à améliorer en finançant une nouvelle cantine en dur pour une meilleure alimentation des enfants.

OMI – Objectif Malagasy red Island

Yves Peurey a fondé et dirige l’association OMI, Objectif Malagasy red Island qui opère sur la côte ouest de l’île de Madagascar où l’association a participé à la construction de cinq écoles. C’est dans l’une d’elle que RSF vient de financer la construction de la cantine.

BADAO

Connu pour ses talents de photographes et pour son engagement dans l’humanitaire Yann-Arthus Bertrand a fondé l’association BADAO qui a pour but de fournir un soutien matériel et humain aux enfants défavorisés du Congo à travers des actions menées auprès des structures qui les accueillent, à commencer par celle de Marie-Thérèse et les enfants de la Maison de Nazareth, Cf. Envoyé Spécial sur France 2, et également dans les Ecoles Spéciales de Brazzaville.

Institut Montfort

L’Institut Montfort est dirigé par Sœur Rose-Andrée Fièvre (notre contact sur place), qui a prouvé depuis 1957 son sérieux et son engagement auprès d’enfants et de jeunes adultes déshérités qui sont, à des degrés divers, sourds, muets ou aveugles.

L’institut gère actuellement quatre écoles à Haïti pour un total de 800 élèves qui bénéficient d’une éducation régulière de la maternelle au primaire et suivent des formations pour apprendre un métier qui leur permettra de gagner en autonomie. Beaucoup passent des examens officiels pour obtenir un diplôme reconnu par l’Etat. L’Institut fonctionne grâce aux maigres subsides des parents très pauvres et par la collecte de dons auprès de particuliers et d’entreprises particulièrement sensibles à la cause de ces personnes.

INITIATIVES FRANCE-MAROC

L’Association Initiatives France Maroc mène un projet global, « Les Caroubiers du Savoir » dans la circonscription d’Agouray (Province d’El-Hajeb). Il s’agit de la plantation de 12.500 Caroubiers pour la vente de leurs fruits afin de créer des revenus pour les populations bénéficiaires (généralement en zone rurale) destinés à l’acquisition de kits scolaires, des cartables contenant tout le nécessaire pour une année scolaire d’un enfant.Beaucoup de familles sont si démunies qu’elles n’ont pas les moyens d’envoyer leurs enfants à l’école parce qu’elles n’ont pas de quoi leur acheter les fournitures nécessaires. L’association s’est engagée à fournir 1 200 cartables en 5 ans.

En 2012 Restaurants Sans Frontières a renouvelé sa subvention de 3 000 € destinée à financer un bol de lait quotidien aux 1 600 élèves des écoles d’Agouray.

TAPOA

Concevoir et réaliser des projets de développement au bénéfice des habitants bordant la rivière Tapoa au Niger.
  • Alimentaires : aide aux repas de l’école, développement des jardins et des cultures de contre saison, éducation à la lutte contre la malnutrition…
  • Technologiques : restauration et entretien des installations de production d’électricité photovoltaïque, creusement de puits, amélioration des conditions de circulation…
  • Culturels : aide à la réalisation de bibliothèques, aide à la formation des maîtres d’école, soutien à la scolarité…

Cette année 2012, Restaurants Sans Frontières participe à la fourniture de repas pour à 80 écoliers dans la cantine de l’école du village de Tapoa.

Bolivia Inti Sud Soleil

Bolivia Inti – Sud Soleil est une association qui met en oeuvre des solutions concrètes pour répondre à des problèmes de terrain, « Chaque jour, agir un peu, ici et là-bas ».

  • Dans les Andes la promotion des outils simples de la cuisson solaire a des impacts multiples : environnement, santé, économique, émancipation.
  • En France grâce à l’action de tous (bénévoles, salariés, don’acteurs, adhérents, volontaires, groupes relais) le message « le soleil au service du développement » est de plus en plus connu et reconnu.
  • Ailleurs dans le monde, et majoritairement en Afrique, Bolivia Inti – Sud Soleil conduit des missions d’expertise, créée des partenariats et réunit les conditions d’un déploiement des équipements d’une cuisson combinée (solaire, économe et écologique).

En 2012, RSF a financé l’installation de six fours auto-cuiseurs dans six écoles de la région de Salta, au nord de l’Argentine.