La Fondation CAJJED est une fondation familiale française créée en 2015 par Joséphine, Charlotte, Jules, Alexandre, Elisabeth et Denis Terrien qui a pour mission de soutenir l’éducation et les personnes vulnérables.

 

La présidente de la Fondation CAJJED, Elisabeth Terrien, partenaire de RSF, s’est rendue le 1er décembre dernier au village de Bouqui, à 3 kilomètres de la ville de Fada N’Gourma, pour inaugurer le Collège Hampanli-le Progrès, désormais doté d’électricité et d’une cantine.

 

L’événement a rassemblé plus de 1000 personnes de la région autour des responsables de l’Association pour le Développement des Communautés Villageoises (ADCV), de la délégation de la Fondation CAJJED et de nombreux représentants des autorités nationales et locales, maire de Fada N’Gourma, propriétaires terriens ayant fait cadeau des terrains, chefs de villages…

 

Collège Hampanli inauguration Décembre 2018 Elisabeth Terrien Présidente fondation CAJJED partenaire RSF

 

Ludovic Thiombano, Honorable député – Président de l’Association pour le Développement des Communautés Villageoises (ADCV), Yandi Gilbert Lompo directeur exécutif de l’ADCV, N3 du gouvernement, conseiller du président
Maire de Fada N’Gourma
6 députés…
Représentante du Président de l’Assemblée Nationale
Président de la cérémonie…
Représentants religieux
Propriétaires terriens qui ont donné les terrains au départ et les chefs de village

 

Batiment nouvelle cantine

Cuisinières de la nouvelle cantine

Avec le soutien de la Fondation CAJJED, l’ADCV a initié la création du collège privé “Hampanli, le Progrès” situé à 3Km de la ville de Fada N’Gourma dans le village de Bougui.
Ouvert à la rentrée scolaire 2014-2015, l’établissement d’enseignement secondaire dont le personnel enseignant est composé de 23 professeurs et qui accueille en 2018 près de 500 élèves, dont la moitié de jeunes filles, est désormais doté de 7 salles de classes (de la 6ème à la 3ème), d’une salle d’études, d’un bureau administratif, de latrines, d’un équipement de production d’électricité et d’une cantine…
A terme, il a pour objectif d’ouvrir également des classes de formations technologiques afin que ces jeunes accèdent à un emploi.

Elisabeth et Denis Terrien Fondation CAJJED partenaire de RSF 

Restaurants Sans Frontières a financé (pour 5500 €) la construction d’un bâtiment abritant un magasin pour le stockage des vivres et une cuisine pour la préparation des repas. Cette somme permet aussi l’achat d’un stock initial d’aliments ainsi que la rémunération des cuisinières pendant un an. Il est encore prévu la construction d’un réfectoire pour le service des repas.

 

Electriciens Sans Frontières a électrifié une partie des bâtiments et le forage, ce qui permet de sécuriser le périmètre et d’ouvrir quelques cours du soir. 

Perspective : ouvrir des classes techniques d’agro pastorale… Et des classes d’apprentissage au code !

Collège Hampanli Burkina-Faso