LA CANTINE FAVORISE LA SCOLARISATION

Le jeudi 24 octobre 2013, sitôt sorti de l’avion en provenance de Paris, je pars visiter la troisième cantine financée par Restaurants Sans Frontières au Vietnam dans le village de Tân Thiêng, district de Cho Lach, province de Ben Tre, à quelques 130 km au sud-ouest d’Hô Chi Minh Ville, comme indiqué sur cette carte. Dans le delta du Mekong l’eau est omniprésente et cela prend 4 heures de voiture pour s’y rendre.

Cho Lach Vietnam Google Earth

Cho Lach compte un groupe de quatre écoles pour 320 élèves dont quelques quatre-vingt dans celle-ci. Les frais de scolarisation sont équivalents à un dollar US par jour, 5 jours par semaine. Ce qui n’est pas rien… Cette cantine a été inaugurée en novembre 2012 comme le relate cet article :
https://www.restaurants-sans-frontieres.org/actualite/inauguration-troisieme-cantine-au-vietnam-dec-2012/

Ma visite, cette année, avait pour but de constater de visu la réalisation et l’apport de RSF pour les jeunes écolières et écoliers et leurs familles, un an après.

L’entrée de l’école

DSC08748Le “campus”

DSC08749 DSC08750 DSC08751

Les plus petits

DSC08754

Tout est propre, les affaires bien rangées

DSC08755

“Bonjour les enfants”

DSC08756

DSC08761

Et voilà la cantine et l’équipement qui ont pu voir le jour grâce à RSF. C’est simple, sobre,  efficace et d’une grande propreté

DSC08758

Le réfectoire extérieur pour les grands, vide pour le moment DSC08759Pose sous la plaque commémorative de l’inauguration de la cantine avec, de gauche à droite, la directrice de l’école madame Pham Lac, monsieur Van responsable de l’éducation et de la formation, moi-même et madame Thanh Binh responsable des écoles pour la province. 
DSC08765

Le jardin de lecture pour les enfants

DSC08766

A table et bon appétit ! DSC08768 DSC08770 DSC08774

Après une invitation à un “goûter” typiquement vietnamien (soupe, fondue aux légumes et poulet, fruits locaux) copieusement arrosé de jus de coco, nous avons remercié nos hôtes et regagné la ville de Ben Tre, entre Tân Thiêng et My Tho (sur la carte).

Ce qu’il faut retenir à propos de l’apport de RSF, c’est que la rénovation et l’équipement de cette cantine scolaire ont permis d’accroitre la scolarisation des enfants du village. Préalablement, l’école n’ouvrait que le matin, les parents ne pouvant se permettre d’effectuer quatre trajets par jour pour cause d’occupation au travail, d’éloignement du domicile ou du coût de l’essence pour “le deux-roues familial”. Les enfants, après une matinée studieuse, devaient rentrer chez eux et rester oisifs jusqu’au soir. Depuis que la cantine existe, les parents déposent leurs enfants le matin et viennent les rechercher en fin d’après midi, si bien qu’ils peuvent désormais étudier toute la journée, de 7 à 16 heure. En permettant la création de la demi-pension, RSF a contribué à introduire un facteur décisif dans la scolarisation des enfants.

Thierry Poupard, Superviseur des projets et Community Manager de RSF 

Rejoignez RSF sur Facebook

Share This